Négociations en cours entre l’Ukraine et la Russie

Les autorités ukrainiennes espèrent un cessez-le feu après cette concertation avec la délégation russe

Ce midi, les délégations russes et ukrainiennes se rencontrent pour entamer des négociations autour du conflit qui les oppose.

Une longue table. Des dizaines de chaises. Trois drapeaux dans le fond, celui de l’Ukraine, de la Russie et la Biélorussie (pays d’accueil pour la confrontation). Voici le décor de la rencontre d’aujourd’hui entre les délégations russes et ukrainiennes. Elles ont fait le déplacement jusqu’à Minsk, capitale de la Biélorussie. Considéré comme un allié de la Russie, Volodymyr Zelensky a d’abord rejeté l’idée d’une discussion avec le camp russe là-bas. Pour le bien des échanges, Alexandre Loukachenko, le président biélorusse, garanti que les avions, hélicoptères et missiles russes déployés sur son territoire ne quitteraient pas le sol lors de la présence de la délégation ukrainienne. L’Ukraine envoie comme représentant le ministre de la Défense, Oleksiï Reznikov ainsi que Mikhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence. La Russie fait le choix, plus étonnant, de mandater Vladimir Medinski, ancien ministre de la Culture. L’homme possède une expérience internationale quasi-nulle.

Lors de ces négociations, la présidence ukrainienne souhaite “un cessez-le-feu immédiat et le retrait des troupes du territoire ukrainien” même si elle ” ne crois pas trop à un résultat“, mais “il faut qu’on essaie“. Le négociateur russe et conseiller du Kremlin Vladimir Medinski a quant à lui déclaré avant les discussions que “chaque heure que le conflit se prolonge, ce sont des citoyens et soldats ukrainiens qui meurent. Nous nous sommes entendus pour arriver à un accord, mais il doit être dans l’intérêt des deux parties»

Laure Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.