Normal People de Sally Rooney : Des gens normaux dans un monde anormal

Normal People est publié en 2018 ©Laure Allard

Lire un livre est toujours une expérience à part. Le temps d’une centaine de pages, le lecteur se laisse abandonner dans une histoire en espérant apprendre, comprendre ou ressentir quelque chose. Normal People de Sally Rooney permet d’apprendre, de comprendre et de ressentir.

Normal People retrace l’histoire sentimentale entre Connell et Marianne. Le roman suit leur relation sur plusieurs années. Sur le papier, ce livre se présente comme un énième bouquin abordant les tumultes amoureux d’un jeune homme et d’une jeune femme. Sur le fond, il est bien plus complexe. Marianne grandit dans une famille bourgeoise. La mère de Connell travaille comme employé de maison chez elle. Au lycée, Connell est le garçon populaire apprécié de tous alors que Marianne subit les moqueries et l’exclusion. Lors de leurs études supérieures, le schéma s’inverse. Leur rapprochement se produit à l’abri des regards. Ensemble, les deux jeunes adultes partagent leurs vraies personnalités et expriment leurs doutes et craintes. Plusieurs fois, les deux personnages principaux se mettent en couple avec des individus qu’ils fréquentent depuis peu. Ils remplissent l’injonction publique selon laquelle il est mieux d’être en couple que célibataire. Au final, ces relations n’aboutissent à rien. Ils sont toujours ramenés l’un vers l’autre. 

Aimer malgré tout 

De nombreuses émotions tourmentent Marianne et Connell tout le long du roman. Alors que la jeune femme cherche constamment de l’amour et du soutien de la part des siens, le jeune homme tente éperdument de satisfaire son entourage en agissant le mieux possible. Ils deviennent le support dont ils ont respectivement besoin. Connell vit un épisode dépressif. Marianne endure plusieurs liaisons toxiques. L’autrice ne fait aucun répit à ses personnages. Ils font face à de nombreux problèmes de société que la société elle-même essaie d’ignorer. Tant bien que mal, ils tentent d’aimer et d’être aimés car cela semble être, en dépit du reste, le sentiment le plus sain. 

En lisant ce roman, on se rappelle à quel point il peut être compliqué d’être vraiment soi-même en compagnie d’une autre personne. Les gens normaux cachent leur vulnérabilité. Pourtant, les gens normaux pleurent et souffrent. Les gens normaux se sont Marianne et Connell. Les gens normaux se sont vous et moi. Les gens normaux c’est le monde entier. Un monde qui oublie parfois qu’il faut ressentir pour vivre. En lisant le récit de Sally Rooney, le lecteur vis par procuration les sentiments de Connell et Marianne. C’est souvent quand il ne se passe « rien », qu’on ressent tout. Nos propres émotions, même celles qui peuvent effrayer, apparaissent. Et parfois, être bouleversé, ça fait du bien. 

La série est actuellement disponible gratuitement en streaming sur la plateforme France.tv

Laure ALLARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *