Emmanuel Macron : “La Russie n’est pas agressée, c’est l’agresseur”

Ce soir, lors d’une allocution, le Président de la République Emmanuel Macron s’est adressé à la nation concernant la guerre en Ukraine. Qu’a t-il annoncé ? Voici quelques extraits marquants de son passage à la télé.

Les forces russes assiègent les villes les plus importantes [de l’Ukraine], les jours qui viennent seront vraisemblablement de plus en plus durs. Des centaines de milliers de réfugiés fuient. J’adresse au président Volodymyr Zelensky le soutien fraternel de la France

“Vladimir Poutine est bien seul, de manière délibérée, a choisir la guerre. La Russie n’est pas agressée, elle est l’agresseur. Cette guerre est le fruit d’un esprit de revanche né d’une lecture révisionniste de l’histoire de l’Europe »

“J’ai choisi de rester en contact, et resterai en contact autant que je le peux et autant que nécessaire, avec le président Poutine », pour « prévenir l’élargissement et la contagion du conflit

Plusieurs centaines de soldats français sont arrivés hier sur le sol de RoumanieNous ne sommes pas en guerre contre la Russie. Nous savons ce qui nous lie à ce grand peuple européen qu’est le peuple russe

Plusieurs centaines de milliers de réfugiés venant d’Ukraine sont et seront accueillis sur notre continent. La France prendra sa part

Ces événements sont le signal d’un changement d’époqueLa démocratie est remise en cause sous nos yeux. Notre liberté, celle de nos enfants, n’est plus un acquis. Elle est un système de courage, un combat de chaque instant.

“Notre croissance économique sera immanquablement touchée”

“Je sais pouvoir compter sur vous, à votre attachement à la liberté, légalité, la fraternité, à la place de la France dans le monde”

Cette guerre vient aussi percuter notre vie démocratique, et la campagne (présidentielle) qui s’ouvre officiellement à la fin de cette semaine. Cette campagne permettra un débat démocratique important pour la nation

Pacôme Bienvenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.