Aide financière des États-Unis, satisfaction de Poutine, le point sur la situation en Ukraine

La Maison Blanche, symbole du pouvoir exécutif américain. (crédit : Wikimedia commons).

Ce mercredi, Volodymyr Zelensky s’est adressé au Congrès américain pour demander plus de soutien dans la guerre contre la Russie. Les États-Unis vont fournir une aide financière de 800 millions de dollars supplémentaires et envoyer des drones sur place. La Russie continue son offensive malgré les sanctions.

C’est un coup de pouce inédit de la part des États-Unis. Une enveloppe totale de 1 milliard de dollars sur l’ensemble de la semaine, dédiée à la défense de l’Ukraine, ainsi que des drones et des systèmes de défense antiaériens envoyés sur place. Vladimir Poutine, de son côté, a réitéré sa satisfaction et qualifie toujours de « succès » l’invasion de l’Ukraine par son armée. Moscou poursuit son offensive. « Des militaires russes ont tiré sur des personnes qui faisaient la queue pour acheter du pain près d’une épicerie dans un quartier d’habitation de Tchernihiv. Selon un premier bilan, 10 civils ont été tués », d’après un communiqué du parquet général ukrainien.

De son côté, le Conseil de l’Europe a exclu la Russie, au terme d’une session extraordinaire du Comité des Ministres. Membre depuis 1996, le Kremlin s’était déjà retiré officiellement du Conseil. Des pourparlers ont eu lieu encore ce mercredi 16 mars, sans résultat. Ce matin, à la suite des débats, Moscou parle d’un accord sur la neutralité de l’Ukraine, ce que Kiev dément dans la foulée. Les négociateurs ukrainiens sont opposés à un modèle de neutralité semblable à celui de l’Autriche ou de la Suède. « L’Ukraine est maintenant en état de guerre directe avec la Russie. Par conséquent, le modèle ne peut être qu’ukrainien », ont-ils précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.