L’ancien président du Louvre mis en examen pour blanchiment et escroquerie

Jean-Luc Martinez était le président et directeur du Louvre de 2013 à 2021. ©Flickr

Jean-Luc Martinez, ex-président et directeur du Louvre, est mis en examen depuis hier, pour “blanchiment et escroquerie en bande organisée“. Il est également placé sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une enquête pour trafic d’antiquités du Proche et Moyen-Orient.

Archéologue et historien de l’art français spécialisé dans la sculpture grecque antique, aujourd’hui ambassadeur pour la coopération internationale dans le domaine du patrimoine, Jean-Luc Martinez a été placé en garde à vue lundi 23 mai, avec deux éminents égyptologues, dans les locaux de l’Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels (OCBC), avant d’être relâché. Depuis mercredi 25 mai, l’ancien patron du Louvre est mis en examen pour “blanchiment et escroquerie en bande organisée“.

Mandy Yahiaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.