Le rugby français conquiert l’Europe

“Pour la première fois en 126 ans d’existence, le Lou Rugby remporte un titre européen.” / “Ronan O’Gara guide l’équipe de La Rochelle à sa première victoire européenne face au Leinster “ ©Twitter

Ce week-end, Lyon et La Rochelle ont respectivement remporté la Challenge Cup et la Coupe d’Europe de rugby. Quelques mois après le Grand Chelem du XV de France, la victoire de ces deux équipes illustre la qualité des joueurs et de la formation française.

C’est une première qu’ils n’oublieront jamais. Ce week-end, le Lou Rugby et le Stade Rochelais gagnent pour la première fois de leur histoire un titre européen. Lors d’une confrontation franco-française, Lyon arrache, vendredi soir, le trophée de « la petite coupe d’Europe » contre Toulon (30-12). Cette victoire permet au club d’apporter à sa ville sa première consécration européenne pour une équipe masculine, tout sport confondu. Belle conclusion pour Pierre Mignoni, entraîneur de l’équipe, qui quittera le club à la fin de la saison, sept années après en avoir repris les rênes.

Les « grands » champions d’Europe sont rochelais. Après avoir échoué la saison dernière face au Stade Toulousain, le Stade Rochelais décroche cette année la victoire contre le Leinster (24-21). Présentés comme outsider, les Maritimes n’ont jamais abdiqué face aux quadruples champions d’Europe. Menés, pendant près d’une heure, les jaunes et noirs prennent l’ascendant dans les dix dernières minutes. Poussée par ses supporters, la Rochelle fait craquer la défense de la province irlandaise pour un essai de la gagne marqué par Arthur Retière à la 78ème minute.

La bonne mine du rugby français

Ces deux exploits prouvent, une nouvelle fois, la pleine santé du rugby français. Quelques mois après le triomphe du XV de France lors du Tournoi des Six Nations, des joueurs français continuent d’afficher leur excellence sur le terrain. Sur les trois essais mis par La Rochelle, deux sont des mains d’internationaux tricolores (Pierre Bougarit et Arthur Retière). Du côté du match Toulon-Lyon, Baptiste Couilloud (8 sélections en équipe de France) , Pierre-Louis Barassi (3 sélections) et Baptiste Serin (42 sélections) ont eux aussi franchi la ligne d’essai. Avec ces trophées, la formation française montre sa pérennité et ses talents sur la scène européenne. Un témoignage de plus avant la prochaine coupe du Monde de rugby, prévue en France en 2023. 

Laure Allard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.